• Boulevard Victor Hugo à Alger

    Trois époques, même perspective de ce boulevard qui me semblait si abrupte!!  et qui l'est en fait..
    Le première carte postale doit dater du début du 20ème siècle. Son expéditeur y écrit : ."quand tu as gravi cette côte tu arrives à la maison où j'habite. Quand la monteras tu ..la monteras tu la côte.." L'adresse de la personne : 96 rue Michelet, au bout de cette artère qui du boulevard Sadi Carnot, presque au niveau du port , arrivait dans le coeur du centre ville.
    La seconde photo de la carte postale a du être faite tout au début de l'indépendance de l'Algérie, dans les années 60. Pas trop de circulation encore...
    La troisième est  de 2007, avec le début  du boulevard et une bien belle « trouée » vers la mer.

     Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

     

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



     

    « Trieste et le chateau de DuinoTrieste la ville des écrivains et des poètes »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    20
    abderrahmane
    Samedi 17 Septembre 2011 à 20:38
    abderrahmane
    je suis un enfant du bd victor hugo j ai vecu 37ans jusqu au jour ou je suis venu en france mais mon coeur est toujour la bas.
    CA FAIT CHAUD MERCI
    19
    dalibey
    Samedi 17 Septembre 2011 à 20:38
    dalibey
    Bonjour actuellement j'habite au 21, rue Clauzel ce qui fait que notre immeuble fait le croisement de la rue Clauzel et le boulevard Victior Hugo.Cequi m'a bouleverse c que la deuxieme photo c celle de mon pere (l'homme debout de dos), alors s'il vous plait est ce que vous pouver me contacter?Je vous remerci d'avance.au revoir
    18
    anabel
    Samedi 17 Septembre 2011 à 20:38
    anabel
    je suis né à alger , j'ai vécu 30 années au bd victor hugo
    quand je regarde ces photos j'ai le frisson car ce fût de belles années ,

    merci pour ces moments .
    17
    BDERRAHMANE
    Samedi 17 Septembre 2011 à 20:38
    16
    ABDERRAHMANE
    Samedi 17 Septembre 2011 à 20:38
    ABDERRAHMANE
    bonjour jacqueline jai en ma pocession les premierephotos et les toutes dernieres
    cad2009 comment je peut les rajouter sur le site merci de me repondre.
    15
    Samedi 20 Septembre 2008 à 19:17
    Véro
    Les palmiers ont passablement poussé.
    Véro
    14
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 06:33
    Levy  Georges
    La première carte postale est spécialement interèssante car on peut discerner au bas du Boulevard,donc rue Sadi-Carnot,un batiment et sa cheminée qui fut un Moulin et qui donna son  nom à l'arret du tram au meme endroit . Arret bien connu de tous les élevesdu lycée E.F.Gautier :une bombe dans un lampadaire explosa à cet endroit si passant .
    13
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 03:07
    Annick
    je dirais aussi: les palmiers sont toujours là!!
    j'aime beaucoup faire les comparaisons "hier et aujourd'hui"
    bisous  du jour.
    12
    Mardi 29 Juillet 2008 à 23:39
    Alrisha
    Quelle perspective on doit avoir en haut de la côte! Ce boulevard a peu changé et doit t'évoquer de beaux souvenirs!
    Bisous ma chère Jacqueline!
    11
    a
    Mardi 29 Juillet 2008 à 23:29
    a
    les palmiers sont toujours là
    bisous  nicole
    10
    Mardi 29 Juillet 2008 à 22:35
    Yvette
    Je me souviens d'une grande rue qui descendait et puis aussi d'un ascenseur pour voitures mais peut-être ai-je rêvé, j'étais si jeune , 8 ou 9 ans. Que de souvenirs tu remues. Merci Jacqueline  Yvette
    9
    Mardi 29 Juillet 2008 à 21:43
    L@urence
    jolies ces anciennes cartes postales
    bonne soiree à toi et grosses bises
    8
    Mardi 29 Juillet 2008 à 21:10
    Phyto
    Tout change. En 2007, on ne voit plus les jolies rambardes en fer forgé du début du siècle.
    7
    Mardi 29 Juillet 2008 à 19:38
    bah on doit bien arriver à la monter sans trop de mal, encore que..il faut compter sur la chaleur ...
    bisous et bonne soirée
    6
    Mardi 29 Juillet 2008 à 15:31
    sonja
    Cette avenue on la monte avec un peu de difficulté, mais quel plaisir que de pouvoir la parcourir jusqu'au bout. Mais le plus plaisant est quand on se retrouve dans Alger la blanche, à flâner comme dans nos premières années.
    Il y a toujours ce parfum algérien qui nous donne le vertige.
    La générosité et l'amitié est si bien inscrite en Afrique du Nord.
    Voilà que tu me donnes le goût du souvenir. On s'embarque facilement vers l'Algerie, ou vers des ailleurs chantants, lorsqu'une photo se dépose.
    Que de fois ai-je pu monter cette côte. Rien que pour le plaisir de regarder le port depuis les hauteurs...
    Merci pour toutes ces belles photos qui font chavirer un peu plus le coeur.
    Bises et à bientôt
    Sonia
    5
    Mardi 29 Juillet 2008 à 13:39
    nymphea

    joli ....vais grignotter ! bisounettes

    4
    Mardi 29 Juillet 2008 à 13:09
    Bjr Jacqueline,
    Quelle belle opportunité que de découvrir ton blog! Et je tombe sur le Bd Victor Hugo, n'avais-je pas raison de dire à Alger que ses enfants continuaient de l'aimer? Quelles belles images! Merci.
    Heureux de faire ta connaissance. les amis de Sonja ne peuvent être que mes amis.
    A Bientôt.
    3
    Mardi 29 Juillet 2008 à 13:00
    iris
    oui en effet ! très beau ! les palmiers sont restés et les immeubles à peine changés ?
    bisous et bonne journée d'iris
    2
    Mardi 29 Juillet 2008 à 11:24
    @nne marie
     pas loin de certaines rues d'Oran ! !   Belle journée et mille bisous du pays des pharaons ! ! @nne marie
    1
    Mardi 29 Juillet 2008 à 08:37
    majic
    Bonjour Jacqueline
    Que d'histoire à travers tes trois belles photos!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :