• Le Capitole de Rome


    Le Capitole est une des collines de Rome, où le premier temple  de Jupiter capitolin (étrusque) fu bati. Toujours considéré "sacré" il fut ensuite le lieu du pouvoir . Flanqué de deux tours au Moyen Age, il fut défensif, et par le magie de Michel ange il devint la plus belle place de Rome. En son milieu la statue de Marc Aurèle, que l'on croyait de Constantin, rèsista ainsi aux démolitions de la Rome papale.
    Sur ces images une gravure du 16ème siècle où les tours médièvales sont encore visibles (une seule existe encore) on voit la structure de ce qui devint le Palais actuel, siège de la Mairie de la Capitale.
    Dans la  photos suivante une  vue récente de la belle place, le soir, après un joli concert dans la cour du Palais des Sénateurs dont on voit les colonnes sur dernier cliché.


    « Le bois des Arcades à AlgerLe Lac de Garde »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Mercredi 13 Août 2008 à 06:09
    très belle photo de nuit, d'autant que c'est pas évident à faire.
    Bises
    7
    Mardi 12 Août 2008 à 08:59
    lizagrece
    il manque les oies...
    lizagrece
    6
    Lundi 11 Août 2008 à 21:30
    phyto
    C'est toujours magnifique.
    5
    Lundi 11 Août 2008 à 10:28
    BIDUDULE

    Un p'tit coucou et hop ! je repars !
    Gros bisous et amitié.

    4
    Lundi 11 Août 2008 à 08:47
    nicolek
    que c'est beaux ces photos nocturnes
    bisous  nicole
    3
    Lundi 11 Août 2008 à 07:41
    Muad' Dib
    Coucou Jacqueline, merci de nous faire découvrir les anciens visages du Capitole.
    C'est dommage qu'il n'y ai pas (à ma connaissance) de représentation de cette place à l'époque où elle était gardé par des oies ...
    Je t'embrasse,
    2
    Dimanche 10 Août 2008 à 17:56
    nymphea
    bonjour ! alors , tu es reviendue ou pas ? MA JACOTTE .......................................................................................BISES
    1
    Dimanche 10 Août 2008 à 09:40
    Levy  Georges
    "«Arx tarpeia Capitoli proxima» (en latin)«La Roche tarpéienne est proche du Capitole» (traduction)Selon la tradition, Tarpeia était vestale (prêtresse de Vesta vouée à la chasteté) à Rome vers 550 avant JC. Son père était chef de la garde du Capitole. Les jeunes Romains ayant enlevé les jeunes filles de leurs voisins, les Sabins, ces derniers décidèrent d'investir la ville et de reprendre ce qui leur appartenait. Le roi des Sabins, Tatius, convainquit Tarpeia de leur ouvrir les portes de l'enceinte. Pour prix de sa trahison, Tarpeia demanda aux guerriers «ce qu'ils portaient au bras gauche» en désignant leurs beaux bracelets d'or. Une fois les guerriers dans la place, Tarpeia réclama son dû. Les Sabins s'exécutèrent et... l'étouffèrent sous le poids des boucliers qu'ils portaient aussi au bras gauche !La roche tarpéienne, à l'extrémité sud-ouest de la colline du Capitole, signale l'endroit où elle a été ensevelie. Elle a été depuis lors dédiée par les Romains à l'exécution des traîtres. Sa proximité du Capitole, haut lieu du pouvoir à Rome, rappelle à chacun que le châtiment suprême peut succéder aux plus grands honneurs."
    (extrait d'Herodote.net) -
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :