• Pas très bleue..

    la Méditerranée quand elle s'énerve!!! J'y ai fait une traversée avec la mer à force 8!!!!!

    C'était le 13 janvier 1962 et je m'embarquais à Alger pour Port Vendre, quittant mon pays natal.

    50 ans ont passé!! Un anniversaire doloureux en pensant à ceux qui ne sont plus et qui n'ont pas eu la chance, comme moi, de fouler à nouveau la terre d'Algérie.

     

    Pas très bleue..

     

     

     

    « Baroque coloréUn peu de silence... »
    Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    33
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 12:43

    IL  n'y est jamais retourné mais il n'en n'éprouve pas de nostalgie à ce qu'il me dit . Sa Maman y est retournée une fois

    32
    Lundi 16 Janvier 2012 à 08:18
    Vieille Marmotte

    En 1962, ma soeur cadette, son mari qui était de là-bas, dis ! et toute la famille de celui-ci, sont "rentrés" en France . Je les ai côtoyés d'assez près . Je comprends un tout petit peu ....

    Bisous ma Jacotte

    31
    Algeroma Profil de Algeroma
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 23:09

    Marie...le bateau s'est retourné pour une conn...humaine!! Et les témoignages des rescapés sont accablants...Mais la compagnie n'est plus ritale...non non...c'est amerloque!!!!

    Bisous tristes pour ces malheureux

    30
    Algeroma Profil de Algeroma
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 22:57

    merci Claudine-Canelle!..la mer photographiée est ritale mais est ce que l'eau peut avoir une nationalité????

    Bises

    29
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 22:48

    Je te comprends ...mais t'as vu hier ? il y en a qui ont aussi voulu voguer, croisièrer pour leur plaisir  et leur bateau s'est rebellé....heureusement que le tien est arrivé à bon port..bisous

    28
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 14:48
    sittelle-claudine

    Tu es revenue avant l'Armistice alors... force 8 c'est dur, je connais force 7, déjà dans la Manche, ça déménage... je pense souvent à ces événements que nous ne comprenions pas bien, j'avais douze ans, sinon que des garçons militaires étaient tués dans beaucoup de familles, dont le fiancé de ma cousine, les attentats et plastiquages - failli y être à une répétiton de musique-  mes camarades de lycée sont arrivées à la rentrée de septembre 62, j'aimerais les revoir; vous avez été victimes très jeunes, c'est terrible d'être transplanté, racines et coeurs coupés. Vous tous avez beaucoup plus de mérite, vous pouvez être fiers de tout ce que vous avez reconstruit, vraiment. Bisous...

    27
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 10:33

    Nostalgie ....

    Ta photo est superbe

    Bises

    26
    Algeroma Profil de Algeroma
    Samedi 14 Janvier 2012 à 18:01

    L'Algèrie nous attend auourd'hui ma chère Maryvonne....mais l'arrachement brutal de toutes ces familles a été terrible, car la majorité des pieds noirs n'était pas riche...les vrais colonisateurs avaient depuis longtemps rapatrié leurs capitaux! merci et gros bisous

    25
    Algeroma Profil de Algeroma
    Samedi 14 Janvier 2012 à 17:56

    Monique, tu as dit le mot juste "gachis"! Hélas oui combien de douleurs inutiles...Si l'indépendance avait été organisée a temps nous y serions encore! Mais voilà...il y avait le pétrole!!!!!

    Merci de tes mots! Gros bisous

    24
    Algeroma Profil de Algeroma
    Samedi 14 Janvier 2012 à 17:53

    Mon cousin.....je te mache le travail quoi! Je vais voir si je te trouve une carte postale d'église..à Rome!!

    Bon DImanche et Bises pour 2

    23
    Algeroma Profil de Algeroma
    Samedi 14 Janvier 2012 à 17:50

    Nokomis, la Méditerranée sait être affreuse quand elle se déchaîne. D'Alger à Port Vendre il fallait une nuit entière et si je te dis qu'elle fut desastreuse......tu peux comprendre!! Pour l'anniversaire oui ce départ a conditionné ma vie..mais finalement en Italie j'ai retrouvé un peu de la bas! Merci!

    22
    Algeroma Profil de Algeroma
    Samedi 14 Janvier 2012 à 17:46

    Latil, il y a eu une période où l'on a voulu oublier, mais le souvenir des temps heureux se fait plus douloureux lorsque ceux qui nous ont accompagnés ne sont plus. La boucherie de la guerre d'Algérie aurait pu etre évitée si les pouvoirs français avaient eu plus de clairvoyance. Comme d'habitude on a fait la guerre en sacrifiant les plus faibles et les plus démunis.

    21
    Samedi 14 Janvier 2012 à 17:14

    Mon parrain et sa famille ont vécu cela et nous avons connu leur désarroi - Nous avions été si heureux d'aller les voir au Maroc - nous étions tombés sous le charme de ce pays de ses couleurs, de ses odeurs épicées et de ses fruits. Comme je te comprends - Je t'embrasse.

    20
    Samedi 14 Janvier 2012 à 15:02
    julievictoire

    je comprends ta tristesse, j'ai souvent pensé à  ces gens qui ont tout quitté,  avec seulement une valise pour se retrouver dans cette France qu'ils ne connaissaient pas.

    quant aux algériens qu'ont ils fait de leur pays ?????  ils ont toujours besoin de la france pour venir y travailler.

    on ne refaira pas l'histoire mais quel gachis.

    bisous à toi

    Moune

    19
    Samedi 14 Janvier 2012 à 09:19

    pas facile a vivre comme souvenir, pour la carte postale ,oui je veux bien, c'est plus rapide de faire un article avec une carte, et le temps c'est ce qui me manque ;=) bises
    Encore frais ce matin ,0°a 08h00.mais soleil la journée.
    Bonne journée.

     

    18
    Samedi 14 Janvier 2012 à 06:41

    Bon Jour,
    Impressionnant quand on est sur un bateau ! J'ai connu aussi à mon retour de Corse, on nous a demandé de nous attacher et de rester assis (de toutes manières on ne tenait pas debout tant cela bougeait) et les vague submergeaient le pont ! Moi qui ne me sens bien que sur le plancher des vaches, j'étais superbement à mon aise ! Hihihi
    Mais bon, rien à voir avec ton histoire, et je me doute qu'un tel anniversaire reste bien douloureux dans une vie.
    Je te souhaite une très bonne journée malgré tout.

    17
    Samedi 14 Janvier 2012 à 00:57

    Mon  beau frére habitait à Mostagadem, il a toujours voulu oublier. Son pére était plus bavard, il m a dit autrefois qu il révait de l Algerie toutes les nuits! J ai lu aussi sur la toile le récit d un adjudant sur ses derniers jours en Algérie: affreux!

    Bonne soirée Latil

    16
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:58

    Zipoune, le départ brutal a été une vraie blessure..j'ai beaucoup pleuré, d'autant plus que nous n'avons pas été très bien accueillis à notre arrivée en France..Faut le dire!!! Mais 50 ans ont passé et ...il faut bien se faire une raison. Tu ne t'es jamais demandé pourquoi j'aimais tant l'Italie???????? Et puis comme tu l'écris...j'ai retrouvé mon pays et ses habitants qui m'ont accueillie à bras ouverts..et cela, ça n'a pas de prix!!!

    Ziboux de l'exilée!!!!!!!!!

    15
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:53

    merci Joseph, après nous..nous ne serons qu'une petite parenthèse d el'Histoire,.mais que de douleur quand on doit tout quitter. Ma grand mère ne s'en est jamais remise....mais pour nous les plus jeunes la vie a repris son cours!

    14
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:50

    Oui ma chère Fanny, notre coeur est là on nous avons grandi..c'est pour cela que j'ai de la tendresse pour ce beau Pays..car mon Pays est MAGNIFIQUE!!!

    Bises de la romaine pied noir!

    13
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:48

    Oui Armelle on souffre toujours d'avoir interrompu ainsi son adolescence...mais la vie reprend son cours et on se reconstruit meme si notre coeur bat plus vite quand on dit le mot "Algérie"!!!!

    12
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:45

    Oh mia cara Barbara....si l'Italia mi ha accolta e l'amo come il mio paese...e in più ho la più simpatica "mezzosangue" di ROma per amica!!!!!!!!!!Elle est pas belle la vie!!!!!!!

    11
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:43

    Mon cher ami de la bas, mon cher Zéphyr, nous avons été floués par des tas de gens et surtout par le gouvernement français...c'est lui qui a le plus de responsabilités dans cette affaire!!!J'ai tellement lu sur l'Histoire de notre pays que je pourrais écrire des pages!

    10
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:41

    Margareth,,,, non le 13 janvier est un changement de cap...avec du bon et du mauvais ,mais on oublie le mauvais sinon il est difficile d'aller de l'avant! Et puis j'ai retrouvé mon Pays natal et je n'ai plus la "nostalgérie"!

     

    9
    Algeroma Profil de Algeroma
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 21:40

    Ma chère Michèle nos vies ont évolué mais il y a toujours un pincement au coeur...sauf quand on y retourne souvent!!!

    Bises

    8
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 17:47

    On peut comprendre ta nostalgie, j'ai cottoyé beaucoup d'anciens d'Algérie , tout ceci est une blessure pour eux qui aimaient tant ce pays, c'est légitime quand on y est né... C'est superbe de pouvoir y revenir...

    7
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 17:42
    Joseph Guégan

    Je peux comprendre ce que tu ressens, car lorsque j'ai fait mon service militaire j'étais avec quelques "Pieds-Noirs" qui m'ont beaucoup parlé de l'Algérie.
    Bonne soirée

    6
    FANNY ZIAKA
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 16:29

    Et tu n'oublieras jamais, mia carissima Jacqueline! Ou on va , notre ville natale, notre pays, sont bien au chaud de notre coeur !


    Mille baci


    FANNY.

    5
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 15:37

    Coucou Jacqueline. Ce n'est donc pas un bon aniversaire. J'ai dans ma famille des rapatriés comme toi. Tous souffrent.

    Je te souhaite une bonne fin de journée.

    4
    barbarabrandimarte Profil de barbarabrandimarte
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 14:03

    La foto è bella ... la ricorrenza dolorosa. L'Italia ti ha dato gioie e dolori ... e la mia amicizia, se tu la vuoi !

    Oggi bella visita a S.Maria in Traspontina ... già visitata tante volte, ma con con il prof. è un'altra cosa!

    Un abbraccio

    3
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 12:33

    Bonjour Jacqueline,

     

    L'histoire, par endroit, a un goût amère ;

    La déchirure, encore vive, a été douloureuse.

    Les évènements ont été précipités à dessein

    En cultivant la stratégie du choc et de la peur.

    Aucune religion, aucune morale,

    Aucune philosophie, aucune idéologie

    N'a le droit d'arracher l'enfant à sa mère,

    Le natif à sa terre.

    Les partisans de l'Algérie française

    Avaient sciemment torpillé les accords d'Évian.

    2
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 11:02

    Le 13 n'est donc pas un bon jour pour toi.  Des amis ont aussi dû quitter définitivement leur Algérie natale. Un des enfants a pu y retourner il y a quelques années. Leur mère n'a jamais surmonté cet exil. Aujourd'hui c'est une très vieille dame qui ressasse ses souvenirs en attendant, me dit-elle de mourir et de rejoindre les siens. Ce n'est pas très gai. Son mari avait collaboré à la rédaction d'un livre, Le Bas Chélif (1848-1962) publié par l'Amicale du Bas Chélif. J'en avais parlé sur mon ancien blog.

    1
    michele de la bas
    Vendredi 13 Janvier 2012 à 09:08

    Coucu ma payse, moi c'était en juin 1961  , avec le meme bateau et à Port Vendre  aussi et j'y suis retournée quand je travaillais en Tunisie.

    Grosses bises à toi du   Languedoc................

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :